Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous

Environnement : 3,7 millions de professions verdissantes

Il n’est pas rare d’entendre dire que les postes liés à l’économie verte sont les métiers de demain. Pour l’heure, s’ils connaissent une croissance régulière, il est nécessaire de faire la distinction entre les postes « vert » et « verdissant ».

 

En 2011, les premiers représentaient 446.000 équivalents temps plein (ETP), principalement tournés vers la gestion des eaux usées (69.800 postes) et le traitement des déchets (84.900 postes). L’année suivante, ces métiers ont connu une faible progression, de l’ordre de 0,3 % à peine, portant leur nombre à 447.500. La chute des installations de panneaux photovoltaïques a fait son œuvre, provoquant la perte sèche de 11.100 emplois ETP.

 

Les seconds, c’est-à-dire les postes verdissants, ont enregistré 551.000 ETP en 2011. L’Observatoire national des emplois et des métiers de l’économie verte, publié en août 2014, souligne que ces métiers n’ont pas de finalité environnementale. En revanche, ils prennent en compte de manière significative et surtout quantifiable la dimension environnementale dans le geste métier.

 

Si l’on regarde la part de l’économie verte dans l’ensemble des métiers, on constate alors qu’elle concerne près de 4 millions de personnes, dont 3,7 millions de professions verdissantes (comme paysagistes, jardiniers, ingénieurs et cadres techniques de l’exploitation agricoles ou encore architectes). A noter que 38 % d’entre elles se révèlent rattacher aux métiers du bâtiment, alors que l’agriculture et la sylviculture n’en comptent que 2 %.

 

Le rapport des Besoins en main-d’œuvre, édité par le Pôle Emploi, signale que 14 % des projets de recrutement en 2013 ont touché aux métiers de l’économie verte, soit 230.000 postes. La même année, les entreprises ont déposé jusqu’à 346.000 offres d’emplois dans ce secteur (dont 315.000 métiers verdissants), majoritairement en Ile-de-France, en Rhône-Alpes et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

 

Malheureusement, les contrats à durée déterminés représentent 46,2 % de ces annonces, une part qui passe à 67,9 % lorsque l’on parle des métiers verts. L’intérim occupe aussi une grande place avec 20,7 % des offres contre 13,5 % pour l’ensemble des métiers.

 

 

Emploi Environnement aux Estables

3 résultats d'offres d'emploi en Environnement en Haute Loire (43).
Créer une Alerte pour cette recherche
Classement par : Pertinence - Date
Résultats d'offres d'emploi : Haute Loire (43)

12/12/2014 - armée de Terre - CDD - Les Estables (43), France entière

S'engager comme: S'engager comme technicien énergie, c'est apporter l'électricité et l'eau dans des conditions difficiles lors d'opérations extérieures (OPEX), de...

09/12/2014 - Adecco - Intérim - Araules (43)

Nous recherchons pour l'un de nos clients basé sur le secteur Yssingealais et spécialisé dans la fabrication des produits laitiers : un second de fromagerie...

28/11/2014 - MANPOWER - CDD - Loudes (43)

Manpower Le Puy recherche pour l'un de ses clients, PME spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de lubrifiants, dans le cadre de son développement,...