Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous

Emploi Hôtesse

737 résultats d'offres d'emploi Hôtesse.

Emploi Hôtesse : un métier loin des clichés

Encore aujourd’hui, les métiers et l'emploi dans le domaine de l’accueil doivent faire face à de nombreux clichés. Les effectifs seraient-ils constitués exclusivement de jeunes femmes passant leurs journées derrière un comptoir, avec pour seul objectif de gagner un peu d’argent pour payer les factures de la vie quotidienne ? La réponse est, bien entendu, non.


Tout d’abord, même si la profession reste majoritairement féminine, elle tend à se masculiniser. Ces messieurs représentent désormais 20 % des salariés. Laura Gaussot, du Syndicat national des prestataires de services d’accueil, d’animation et de promotion (SNPA), nous précise que leur présence est même « souhaitable », autant pour leurs collègues que pour le personnel encadrant.


14.000 emplois créés en 2013


Actuellement, plus de 80.000 personnes travaillent dans les métiers de l’accueil, révèle le SNPA. En 2013, l'organisme recense 14.000 nouveaux emplois (équivalent temps plein). Un chiffre qui devrait rester dans les mêmes proportions pour 2014. Ces emplois concernent aussi bien l'accueil en entreprise, l’événementiel que le field marketing. Les profils recrutés sont pluriels : on trouve des personnes en fin d’études, d’autres avec de l’expérience, des mères au foyer attirées par un temps partiel ou même des geeks qui se révèlent particulièrement compétents sur des missions ciblées informatique ou téléphonie.


Car, on omet souvent de dire que l’accueil touche à de nombreux domaines. « C’est un métier où l’on est aux côtés d’enfants dans le cadre de missions pour la SNCF par exemple, comme au plus près des chefs d’Etat lors d’inaugurations officielles », souligne Laura Gaussot.

Si « chaque agence dispose de son processus de recrutement spécifique » (entretien individuel ou collectif, voire les deux), il est tout de même possible d’établir une liste non exhaustive de qualités requises communes pour ce type d'emploi. En effet, « être souriant et accueillant » se révèlent la base du métier.

« Il faut également des qualités d’écoute, maîtriser la langue française et les outils de communication, avoir une bonne mémoire pour bien connaître le fonctionnement de l’entreprise, son organigramme ou encore ingérer les manuels de procédures », souligne notre interlocutrice. Elle ajoute : « Ce n’est pas un métier si évident, qui conviendrait à tout le monde. Prendre du recul est primordial. »


Pratiquer une ou plusieurs langues étrangères constitue aussi un atout non négligeable pour un candidat, qui pourra ainsi être amené à travailler sur des salons internationaux. Quand une formation en commerce se révèlera bénéfique pour une promotion des ventes.


De vraies opportunités d’évolutions de carrière


Les perspectives d’évolution sont réelles. « Vous pouvez commencer comme hôte ou hôtesse, puis devenir responsable, chef d’hôtesses », explique Laura Gaussot. Ensuite, ce sont des emplois d’encadrement en agence ou de responsable d’exploitation qui s’offrent aux plus persévérants. « Parmi les dirigeants, nombreux viennent du terrain », aime-t-elle à rappeler. « C’est un secteur où l’évolution peut être rapide », conclu-t-elle.


Et si beaucoup de choses se jouent à Paris, l’Ile-de-France regroupant 65 à 70 % de l’activité, il est possible de trouver un emploi en province. « L’accueil est de plus en plus externalisé par les entreprises. Les lignes bougent. L’activité est croissante dans des villes comme Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille ou Strasbourg. »

Trier par : Pertinence - Date -
Annonce Sponsorisée
Intéressé par une formation Hôtesse ?