Jobintree

attaché commercial
commercial,  agent technico-commercial,  délégué commercial,  représentant,  conseiller des ventes

Toujours sur les routes, l'attaché commercial entretient des contacts réguliers avec les clients de son entreprise. Mais la plus grande partie de son travail consiste à obtenir la signature de nouveaux contrats. Très autonome, il sait prendre des responsabilités. Ce poste permet bien souvent de débuter une carrière commerciale offrant de multiples possibilités d'évolution.

Perdu en anglais ? Prenez des cours adaptés à votre métier !



Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour attaché commercial :

Vie professionnelle

Un professionnel recherché
Pour faire face à la concurrence, les entreprises recherchent des attachés commerciaux. Tremplin obligé pour envisager une carrière commerciale, cette fonction permet de mettre le pied à l'étrier. En effet, la profession se caractérise par une évolution rapide. Avec de l'expérience, l'attaché peut accéder à un poste de chef de groupe ou de secteur, puis, dans la foulée, à d'autres fonctions : responsable des ventes, directeur commercial...
Un avenir serein
La situation de l'emploi reste favorable à ces professionnels. Ainsi, les recrutements se maintiennent alors que le marché de l'emploi subit la crise. Les postes à pourvoir se trouvent aussi bien dans les PME-PMI que dans les grandes entreprises industrielles et de services. Une double compétence commerciale et technique peut être appréciée.
Salaire du débutant
De 1700 à 2 300 euros brut par mois + fixe + commission sur les ventes.

Conditions de travail

Préparer ses actions
Pour atteindre ses objectifs, l'attaché commercial organise et prépare ses actions. Plusieurs outils l'aident à planifier son travail : fichiers à jour, journaux spécialisés pour connaître l'état du marché et les produits du moment... Le temps passé au bureau est consacré à la prise de rendez-vous avec des clients potentiels. Puis, l'attaché planifie ses futurs déplacements.
Aller sur le terrain
L'attaché passe la majeure partie de sa semaine sur les routes pour rencontrer ses interlocuteurs. Son téléphone portable lui permet de transmettre instantanément les commandes obtenues à sa direction. Certains postes nécessitent d'effectuer des séjours à l'étranger.
Horaire souple mais chargé
Très autonome dans la gestion de son emploi du temps, l'attaché doit toutefois régulièrement rendre des comptes à sa hiérarchie. Ses horaires sont assez souples... mais chargés.
Deux types de VRP
Une grande partie des attachés commerciaux ont le statut de voyageur représentant placier (VRP). VRP exclusif, il travaille pour un seul employeur. VRP multicarte, il représente plusieurs entreprises, et possède une carte professionnelle.

Compétences

Défendre une image de marque
Le métier d'attaché commercial exige de nombreuses qualités. Pour représenter une société, il faut une présentation soignée, un sens du relationnel développé et une excellente expression orale. Il faut également savoir argumenter, en faisant preuve d'écoute et de diplomatie, pour convaincre ses interlocuteurs. Le dynamisme et la force de persuasion font la différence.
Endurant et expert
Endurant physiquement, l'attaché commercial résiste au stress, aux rendez-vous à la chaîne et aux kilomètres en voiture ! Il est aussi capable de présenter un produit sous tous ses angles, y compris techniques. Son pouvoir de persuasion sera d'autant plus performant qu'il maîtrise parfaitement le matériel ou le service qu'il vend.
Suivre l'évolution des produits
Il se forme continuellement pour acquérir de nouvelles connaissances et suivre l'évolution des produits qu'il vend. Enfin, ce commercial ne peut toucher au but sans un sérieux sens de l'organisation et une rigueur infaillible, doublés d'une grande capacité d'initiative et d'un goût pour l'autonomie. Et de son honnêteté dépendra sa crédibilité...

Nature du travail

Fidéliser ses anciens clients...
Véritable force de vente de l'entreprise, l'attaché commercial poursuit un seul objectif : faire progresser le chiffre d'affaires. Pour cela, il entretient des relations commerciales régulières avec ses clients. Il vérifie leur taux de satisfaction et se renseigne sur leurs besoins. Sur cette base, il adapte les prestations fournies et leur propose des produits ou des services plus adaptés.
... et en séduire de nouveaux
Le développement d'une société passe aussi par la signature de nouveaux contrats. C'est la seconde mission de l'attaché commercial : prospecter les clients potentiels. Après avoir constitué un fichier de personnes susceptibles de devenir de futurs clients, il les contacte afin de prendre rendez-vous. À lui, ensuite, de présenter les produits de son entreprise et d'en faire valoir les points forts (service après-vente, par exemple), puis d'établir la proposition la plus alléchante.
Être à l'écoute
Vendeur dans l'âme, il doit aussi jouer un rôle de conseil. C'est en cernant les besoins et les attentes de ses interlocuteurs et en y répondant qu'il « gonfle » son carnet de commandes.

Formation pour accéder au métier

Actuellement, le recrutement concerne surtout des diplômés de niveau bac + 2. Mais des débouchés existent aussi à partir du bac pro... jusqu'au niveau bac + 5.
Niveau bac
• Bac pro vente (prospection, négociation, suivi de clientèle).
Niveau bac + 1
• Diplôme de technicien des écoles dépendant des chambres de commerce et d'industrie (CCI).
Niveau bac + 2
• BTS négociation et relation client; technico-commercial; management des unités commerciales (MUC); • DUT techniques de commercialisation.
Niveau bac + 3
• Diplôme de cycle supérieur des écoles dépendant des chambres de commerce et d'industrie (CCI); • Licence pro dans les domaines du commerce et de la vente; • Diplôme d'école consulaire dépendant des chambres de commerce et d'industrie (CCI); • Diplôme d'école de gestion et de commerce (EGC); • Diplôme des académies commerciales internationales (ACI).
Niveau bac + 4 et bac + 5
• Diplôme des écoles de commerce et de gestion ; • Master pro des secteurs du commerce et de la vente.