Jobintree

ingénieur pétrolier(ère)
ingénieur pétrole

De l'exploration-production à la transformation du pétrole, de nombreux ingénieurs se succèdent à toutes les étapes. Certains autour des gisements, pour installer les équipements, forer, produire le pétrole. D'autres pour le transporter et le transformer en différents produits. Point commun : tous ces professionnels exercent dans des pays étrangers. Les conditions d'environnement y sont variées, parfois même difficiles.

Cours d'Anglais à partir d'1€/jour 24h/24

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour ingénieur pétrolier :

Vie professionnelle

Dans les groupes pétroliers
Les principaux débouchés se trouvent au sein des grands groupes pétroliers : Total, Shell,BP, au sein des compagnies pétrolières nationales (Maurel et Prom en France). BP, au sein des compagnies pétrolières nationales (Maurel et Prom en France). De nombreux emplois existent dans les sociétés parapétrolières (Schlumberger) qui réalisent notamment les travaux d'études et de construction, nécessaires à l'exploitation des gisements d'hydrocarbures (équipements et outils de forage, conception des plates-formes, des tubages, etc.).
Mobilité géographique exigée
Il n'y a pas de gisements de pétrole importants en France... il faut donc s'expatrier vers les pays producteurs (Moyen-Orient, Amérique du Sud, Afrique, Sibérie...). La carrière d'un ingénieur pétrolier se déroule à l'international dans les pays producteurs de pétrole.
S'adapter à diverses fonctions
Faire évoluer sa carrière signifie parfois exercer de nouvelles fonctions. Dans certains groupes (Total), il est recommandé de changer de poste très régulièrement, tous les 3 ou 4 ans environ.
Salaire du débutant
De 2920 à 3400 euros brut par mois.

Conditions de travail

Une vie d'aventurier
Les grandes régions pétrolières ne sont pas en France mais au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique Latine, en Russie... Les ingénieurs pétroliers sont donc souvent à l'étranger. Les conditions de vie sont parfois difficiles : ils passent de longs mois à terre ou en mer, sur des plates-formes, subissant des conditions climatiques extrêmes comme en Sibérie.
Bureau d'études ou raffineries
L'ingénieur pétrolier travaille souvent en bureau d'études devant des ordinateurs, dans des laboratoires ou dans des raffineries. La mobilité étant souvent de mise dans l'industrie pétrolière et parapétrolière, il alterne activité sur le terrain et dans un bureau.

Compétences

Ouverture d'esprit obligatoire
Les ingénieurs pétroliers travaillent fréquemment à l'étranger et doivent s'accoutumer à chaque culture. Lorsqu'ils exercent en France, ils baignent dans un environnement très cosmopolite, car ils côtoient des collaborateurs venus des quatre coins du monde. Très enrichissante sur le plan humain, la fonction nécessite une grande ouverture d'esprit. Dans tous les cas, parler anglais s'avère indispensable.
Vers des défis technologiques
Les hydrocarbures satisfont encore les deux tiers des besoins en pétrole de la planète... mais les réserves diminuent. Pour exploiter celles qui restent, il faut forer de plus en plus profond. Aux ingénieurs de relever des défis technologiques quotidiens pour atteindre ce but.
Sécurité et environnement
Les métiers du pétrole sont des métiers à risques. La sécurité est donc une priorité absolue pour les ingénieurs. Ils travaillent dans le respect de l'environnement : remise en état des milieux naturels après la fin du forage, réduction des émissions de gaz à effet de serre, etc.

Nature du travail

Trouver et exploiter le pétrole
L'ingénieur gisement décrit les réserves de pétrole, détermine le nombre de puits, leur nature et leur emplacement ainsi que le calendrier de forage. L'ingénieur forage prépare les programmes pour creuser le sol : il commande les équipements nécessaires, étudie les techniques les mieux adaptées, suit la réalisation du puits et effectue des tests.
Traiter et transporter le pétrole
L'ingénieur installations pétrolières conçoit différentes installations. Celles de surface pour séparer l'huile, le gaz et l'eau. Celles qui traitent et transportent le pétrole et le gaz vers une raffinerie ou un tanker (un navire citerne). Une fois tous les équipements nécessaires construits,l'ingénieur exploitation assure la production les hydrocarbures en les faisant remonter du sous-sol vers la surface en toute sécurité.
Transformer le pétrole
Une fois le pétrole extrait, il faut le transformer en produits pétroliers : fioul, essence, lubrifiant... C'est le rôle de l'ingénieur recherche aval qui concentre ses travaux sur les échanges thermiques. L'ingénieur procédés assure le suivi technique de plusieurs raffineries. Son rôle : améliorer le rendement, le fonctionnement et la sécurité des unités.

Formation pour accéder au métier

Il n'existe pas de formation spécifique liée au pétrole. Les ingénieurs pétroliers ont suivi des parcours généralistes à l'université ou en école d'ingénieurs. Toutes les spécialités intéressent les entreprises pétrolières : génie électrique, mécanique, chimie... • Écoles d'ingénieurs des Mines, des Ponts et Chaussées, des Arts et Métiers... • École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM) : forme des ingénieurs voulant suivre une spécialisation pétrole ou moteurs. Les formations durent de 11 à 22 mois : développement et exploitation des gisements, raffinage, ingénierie et gaz, produits pétroliers et moteurs, etc. À noter : certaines spécialisations ne sont dispensées qu'en anglais.