Jobintree

mécanicien affûteur

Grâce au mécanicien affûteur, chargé de l'entretien des machines de sciage et de l'affûtage des outils de coupe (lames de scie, rubans, meules, etc.), le matériel de la scierie reste performant et connaît peu de pannes. Son travail conditionne le fonctionnement des ateliers, la qualité du produit final, la production de la scierie dans son ensemble. Le rôle essentiel du mécanicien en fait un ouvrier très recherché, qui n'a pas de mal à trouver un emploi.

Perdu en anglais ? Prenez des cours adaptés à votre métier !

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour mécanicien affûteur :

Vie professionnelle

Des places à prendre
Aujourd'hui, les scieries françaises profitent du regain d'intérêt pour le bois, notamment dans la construction de maisons. Cependant, le nombre de jeunes s'engageant dans les formations de la filière bois reste peu élevé. Résultat, les diplômés n'ont aucun mal à trouver un emploi à la sortie de l'école, principalement dans les régions forestières (Landes, Jura, Vosges, Pyrénées) où se situe la majorité des scieries.
Devenir chef d'équipe
Dans les grandes scieries, l'ouvrier expérimenté dirige l'équipe d'entretien. Il peut aussi prendre la direction d'un atelier d'affûtage spécialisé, avec son propre circuit de ramassage des lames et des outils à bois. Qualifié, le mécanicien peut aussi travailler à l'étranger.
Salaire du débutant
A partir du Smic

Conditions de travail

Autonome dans un atelier
À l'écart de l'atelier général de coupe et de production, le mécanicien affûteur dispose en général de son propre atelier, où il effectue les réparations nécessaires. Dans les grandes structures, il se consacre uniquement à cette tâche. Si le parc de machines est important, il peut éventuellement travailler en équipe.
Polyvalent, parfois
Dans les petites scieries, le mécanicien est seul et s'occupe souvent, en plus de l'entretien des machines et de l'affûtage des outils (scies, lames), du sciage et de la coupe du bois.

Compétences

Une grande réactivité
Le mécanicien affûteur est avant tout un professionnel capable de travailler dans l'urgence. En cas de panne, il intervient rapidement et efficacement, car toute la chaîne de production peut être immobilisée. Son attention est en permanence sollicitée. Concentration, précision et sang-froid sont donc des qualités essentielles dans l'exercice de cette profession.
En route vers l'autonomie
Avec l'expérience, le mécanicien développe ses compétences et approfondit sa connaissance du fonctionnement des machines, ce qui lui permet de devenir totalement autonome. Seule personne qualifiée pour évaluer les réparations à réaliser et la durée de l'intervention, il peut occuper un poste très indépendant au sein d'une scierie.

Nature du travail

Intervenir sur les pannes
Un ruban qui lâche, une tronçonneuse qui refuse de démarrer, la scie de tête qui perd des dents... au mécanicien affûteur d'intervenir. En quelques minutes, il détecte la panne. Si la machine est réparable, le travail de coupe peut alors reprendre. Sans son intervention rapide et efficace, c'est toute la production de la scierie qui peut en pâtir.
Prévenir les incidents
Au quotidien, son rôle consiste également à prendre soin de tout l'outillage de la scierie, notamment des lames de scie, à travers diverses opérations : planage (martelage de la lame); tensionnage (pour rendre rigide une lame); dressage (pour maintenir le dos d'une lame droit); entretien de la denture; affûtage.
Maîtriser les technologies
Si l'introduction de machines automatisées a facilité le travail de coupe dans une scierie, elle multiplie en revanche les sources potentielles de pannes. Aussi, en plus de compétences en mécanique, le mécanicien doit connaître les moyens technologiques modernes.

Formation pour accéder au métier

Plusieurs diplômes mènent au métier de mécanicien affûteur, dont les CAP du secteur de la mécanique générale.
Niveau CAP
• CAP mécanicien conducteur scieries et industries mécaniques du bois, option mécanicien affûteur de sciage, tranchage, déroulage; conducteur opérateur de scierie;