Jobintree

pharmacien
assistant pharmacien

6 à 9 ans d'études sont nécessaires pour devenir pharmacien. Suivant sa spécialité, le professionnel exerce différentes fonctions. En officine, il conseille les clients et délivre des médicaments. À l'hôpital, il gère les stocks et prépare les traitements des malades. En laboratoire, il analyse des prélèvements. Dans l'industrie, ses compétences sont recherchées pour fabriquer de nouveaux produits. 75 % des pharmaciens travaillent en officine.

Cours d'Anglais à partir d'1€/jour 24h/24



Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour pharmacien :

Vie professionnelle

Principalement en officine
L'officine reste le premier débouché pour les pharmaciens : 75 % des 72 000 professionnels en exercice ont choisi cette voie. Les autres secteurs d'emploi sont représentés par la biologie médicale, les hôpitaux et l'industrie pharmaceutique. En officine, beaucoup de jeunes débutent comme assistants.
Indépendant ou salarié
Un assistant pharmacien peut s'associer pour devenir propriétaire d'une officine. De son côté, un pharmacien biologiste peut racheter un laboratoire d'analyses médicales. Mais beaucoup préfèrent rester salariés, car les fonds de commerce coûtent cher, et diriger une pharmacie suppose une grosse charge de travail.
Vers la fonction publique
Environ 20 % des pharmaciens exercent dans la recherche, l'industrie, la distribution pharmaceutique, les laboratoires d'analyses médicales ou à l'hôpital. Quelques-uns tentent les concours de la fonction publique pour devenir pharmaciens inspecteurs de la santé publique. Ils sont alors chargés d'élaborer les textes relatifs à la profession et de contrôler les fabricants de médicaments, les grossistes, les officines et les laboratoires.
Salaire du débutant
2000 euros brut par mois.

Conditions de travail

Jamais seul
À l'hôpital, il travaille en étroite liaison avec les équipes soignantes. Chez un fabricant de produits pharmaceutiques, il collabore avec les biologistes, les chimistes et les médecins, et les divers commerciaux pour créer et promouvoir les médicaments... À la tête d'une pharmacie, il encadre des assistants et des préparateurs.
Un emploi du temps chargé
Les horaires du pharmacien sont généralement soutenus, avec, parfois, un travail de nuit et des astreintes le week-end. L'exercice salarié à l'hôpital (à temps plein ou partiel) se développe. Ses activités sont alors orientées vers les analyses médicales ou la pharmacie hospitalière et l'hygiène.
D'autres lieux d'exercice
Le pharmacien peut partager son activité entre l'hôpital, l'enseignement et la recherche. Il peut aussi être salarié de nombreuses structures : caisse d'assurances maladie, centre des sapeurs-pompiers, faculté de pharmacie, organisme de recherche, organisations humanitaires et, surtout, industrie pharmaceutique.

Compétences

Conseiller et commercial
Seul habilité à délivrer des médicaments, le pharmacien a un sens aigu des responsabilités. Inscrit à l'Ordre des pharmaciens, il est responsable devant la loi de la qualité de ses services. Il est souvent apte à répondre aux interrogations d'un client sur tel médicament ou à préciser les modalités du traitement. Il possède non seulement des compétences scientifiques, mais aussi le sens des affaires et un talent de gestionnaire, nécessaires pour diriger une officine. Sans oublier son sens de l'écoute et du dialogue pour conseiller ses clients.
Rigoureux et vigilant
De la rigueur, de la précision et des qualités d'observation se révèlent également indispensables pour exercer ce métier. La vigilance est de mise pour analyser des prélèvements sanguins ou pour préparer une solution destinée à soigner un malade hospitalisé. Pas question de se tromper dans les dosages ou de mal interpréter un résultat !

Nature du travail

Dans une officine
Le pharmacien y délivre des médicaments. Il vérifie chaque prescription médicale et explique aux clients les consignes à respecter Par ailleurs, il commande les produits, gère les stocks et tient la comptabilité. Son rôle de conseil est également essentiel.
À l'hôpital
Véritable détenteur de tous les remèdes, le pharmacien fournit aux infirmiers les traitements et les matériels destinés aux malades. Il réalise des préparations, contrôle les médicaments et participe à diverses expérimentations avec les médecins.
Dans un laboratoire
Le pharmacien spécialisé en analyses biologiques travaille dans le secteur privé et public. Avec les techniciens et les biologistes, il effectue toutes sortes d'examens (analyses de sang, recherches de bactéries...). Il peut aussi se spécialiser dans la recherche.
Dans l'industrie
Dans l'industrie pharmaceutique, ce professionnel de la santé participe à l'élaboration, au contrôle et aux stratégies de vente d'un médicament. Chez les grossistes, il supervise le stockage et les livraisons des médicaments dans les officines.

Formation pour accéder au métier

Le bac S s'impose pour s'inscrire en faculté de pharmacie . Les études de pharmacie durent 6 ans pour ceux qui s'orientent vers l'officine ou l'industrie, 9 ans pour ceux qui souhaitent se spécialiser.
Niveau bac + 5 et plus
• 1er cycle d'études de pharmacie (PCEP) : il dure 2 ans. Il commence par la première année commune aux études de santé, à l'issue de laquelle les étudiants passent un concours au nombre de places restreint (le numerus clausus). • 2e cycle d'études de pharmacie (DCEP) : il dure 2 ans. À leur issue, l'étudiant choisi une spécialité : officine, industrie ou internat. • 3e cycle d'études de pharmacie : il dure 2 ans. La 6e année se termine par la soutenance d'une thèse. Les étudiants reçus au concours de l'internat en pharmacie débutent leur internat en 6e année. L'internat dure 4 ans. À l'issue de leur formation, les étudiants obtiennent le diplôme d'État de docteur en pharmacie.