Jobintree

pharmacien dans l'industrie

Ce n'est pas un métier mais plutôt une multitude de fonctions qui s'offrent aux diplômés de pharmacie. Développement clinique, affaires réglementaires, fabrication, marketing... pratiquement toute l'industrie du médicament leur est accessible. Encore faut-il qu'ils se soient forgé au cours de leurs études un profil "industrie", voire un double profil grâce à une formation complémentaire. Des opportunités de carrières s'ouvrent dans le secteur du médicament, l'un des plus dynamiques actuellement.

Perdu en anglais ? Prenez des cours adaptés à votre métier !

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour pharmacien dans l'industrie :

Vie professionnelle

Une industrie accueillante
L'industrie du médicament est incontestablement un secteur porteur, créant jusqu'à 2 000 emplois les années fastes. Malgré quelques difficultés ponctuelles, cette industrie devrait connaître une montée en puissance des recrutements, compte tenu des départs à la retraite (40 % des effectifs quitteront le secteur dans les dix ans). Les pharmaciens ne représentent toutefois qu'un quart des cadres en poste, aux côtés de médecins, de scientifiques issus de l'université, d'ingénieurs et même de diplômés d'écoles de commerce. Leur point fort : être garants de la qualité et de la sécurité des médicaments.
De nouvelles compétences
Les compétences en management de la production sont les plus recherchées. Mais l'univers du médicament connaît de profonds bouleversements qui entraînent des besoins en bio-informatique et en technologies de l'information.
Des carrières évolutives
En production, les jeunes pharmaciens peuvent débuter en tant qu'auditeurs qualité ou responsables sécurité avant de prendre la direction d'une unité. Le secteur offre des perspectives d'évolution avec des passerelles nombreuses entre les métiers.
Salaire du débutant
2500 euros par mois sans les primes.

Conditions de travail

Un rythme de travail soutenu
Ces dernières années, le secteur de la pharmacie s'est réorganisé autour de «géants» mondiaux. Mais ces groupes ont engendré de nombreux façonniers, des entreprises sous-traitantes en production qui traitent jusqu'à 150 formules simultanément. Une expérience très formatrice pour les jeunes à condition de supporter le rythme de travail, très soutenu.
Place aux sous-traitants
Le développement clinique fait également la part belle aux sous-traitants, les CRO (contract research organization). Pour les attachés de recherche, par exemple, la fonction est en général synonyme d'horaires très chargés.

Compétences

Anglais indispensable
Rigueur scientifique, dynamisme, facultés d'adaptation et sens des relations humaines sont nécessaires au pharmacien exerçant dans l'industrie. Par ailleurs la maîtrise de l'anglais s'impose désormais dans un marché internationalisé.
L'aptitude au management
De plus, des compétences transversales sont exigées par les entreprises, en particulier l'aptitude au management et au travail en équipe de projet, des compétences budgétaires et la maîtrise de la gestion des bases de données.

Nature du travail

Les métiers du médicament
De la découverte de la molécule jusqu'à sa commercialisation, les pharmaciens sont omniprésents dans l'industrie pharmaceutique. Après la mise au point d'une nouvelle molécule, il s'agit d'en tester l'efficacité et l'innocuité sur des malades volontaires. Un pharmacien expérimenté peut mettre en place des projets de développement clinique. Le jeune diplômé en assure le suivi en tant qu'attaché de recherche clinique. Si les tests sont concluants, le médicament «candidat» est soumis aux autorités sanitaires en vue de l'autorisation de mise sur le marché. C'est le chargé d'affaires réglementaires qui constitue le dossier et accomplit les démarches nécessaires.
Production et marketing
Garant des bonnes pratiques de fabrication, un responsable expérimenté anime les équipes de production, gère l'achat et le contrôle des matières premières. Il définit les procédures de fabrication, très strictes (dosages, pesée, contrôles, règles d'hygiène). Il est en général assisté par un jeune diplômé. En commercialisation, il peut être chargé de mettre au point un plan marketing, de diffuser l'information médicale ou de mener des études sur le prix des médicaments.

Formation pour accéder au métier

Les études de pharmacie durent au minimum 6 ans. Le passage en 2e année est soumis à la réussite d'un concours très sélectif portant sur la chimie, les maths, la physique, la biologie et la culture générale. Deux voies à l'issue de la 5e année : • les étudiants en pharmacie peuvent opter pour le cycle court avec l'option industrie qui dure un an. Cette 6e année d'études comporte un stage de 6 mois dans un laboratoire pharmaceutique. La qualité de cette expérience jouera un rôle déterminant dans l'insertion du jeune diplômé. Les doubles formations sont appréciées. Possibilité de compléter sa formation à l'université avec un master pro (bac + 5) en droit de la santé ou contrôle et assurance qualité du médicament, en fonction de son projet professionnel ou avec un MBA en école de commerce. • les étudiants qui choisissent l'internat devront franchir le cap du concours. Le cycle long dure 4 ans et mène au diplôme d'études spécialisées (DES) de pharmacie industrielle, biomédicale et du développement du médicament. Possibilité de continuer en master recherche pharmacologie, sciences biologiques et médicales...