Jobintree

professeur de maths ou de physique-chimie
enseignant en mathématiques,  enseignant en physique-chimie

Énergie, autorité, rigueur, enthousiasme, souplesse, résistance... sont autant de qualités requises pour enseigner dans un collège ou un lycée. Et cela vaut pour les sciences comme pour les autres disciplines. Par ailleurs, les perspectives d'emploi se révèlent très favorables aux futurs professeurs, l'Éducation nationale devant renouveler quelque 40 % de ses effectifs d'ici à 2012 pour compenser les départs en retraite.

Perdu en anglais ? Prenez des cours adaptés à votre métier !

Petites annonces pour professeur de maths ou de physique-chimie

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour professeur de maths ou de physique-chimie :

Vie professionnelle

De gros besoins
Les jeunes diplômés semblent de moins en moins attirés par l'enseignement. Et c'est tout particulièrement vrai pour les sciences. Pourtant, la situation de l'emploi y est favorable : en raison des départs à la retraite, l'Éducation nationale devrait renouveler près de 40 % de ses effectifs avant 2012. Pour l'année 2010, 846 postes sont proposés au CAPES de mathématiques, 480 en physique et chimie. Avec 263 postes en mathématiques et 148 en physique-chimie, ces matières sont celles qui recrutent le plus au concours de l'agrégation 2009.
En France comme à l'étranger
Avec quelques années d'ancienneté, un enseignant peut se présenter au concours de chef d'établissement ou d'inspecteur dans l'Éducation nationale. Il peut aussi devenir formateur en IUFM (institut universitaire de formation des maîtres). Quelques postes sont également accessibles dans les lycées français à l'étranger ainsi que, par voie de détachement, dans les établissements relevant d'autres ministères et dans les organismes de recherche.
Salaire du débutant
1595 euros brut par mois pour le certifié stagiaire et 1732 euros brut par mois pour l'agrégé stagiaire.

Conditions de travail

Au collège et au lycée
Un professeur certifié (lauréat de l'un des cinq concours CAPES, CAPET, CAPESA, CAPLP, CAFEP) assure dix-huit heures de cours par semaine en collège ou bien en lycée : lycée général et technologique (CAPES ou CAPET), en lycée agricole (CAPESA), en lycée professionnel (CAPLP), en établissement privé (CAFEP). Un agrégé (lauréat de l'agrégation) assure quinze heures de cours hebdomadaires, le plus souvent en lycée général et technologique.
Une grande autonomie
Autonome, le professeur prépare et dispense ses cours, seul. Il peut être amené à travailler en collaboration avec ses collègues (scientifiques ou autres) dans le cadre de projets d'établissement, par exemple.
Souvent au nord de la Loire
Dans le secteur public, un professeur commence généralement sa carrière en région parisienne ou dans le nord de la France, des régions où les besoins sont très importants. Il est parfois affecté dans un établissement dit « difficile ». Après quelques années, il peut, grâce à un système de points, être muté dans la région de son choix.

Compétences

Beaucoup d'énergie
Tous le disent : c'est un métier qui demande beaucoup d'énergie. Face à des classes de vingt à trente élèves, et autant de personnalités différentes, de nombreuses qualités personnelles sont requises. Un professeur doit être à la fois enthousiaste et rigoureux dans ses cours, capable de souplesse et de fermeté. Il lui faut posséder une bonne santé nerveuse et une solide résistance physique, adapter ses méthodes pédagogiques aux élèves, arriver à comprendre pourquoi certains butent sur un problème.

Nature du travail

Transmettre un savoir
Transmettre des connaissances, contribuer à l'éducation des élèves et les former en vue de leur insertion sociale et professionnelle, telle est la mission des professeurs. Néanmoins, la pratique professionnelle varie en fonction de la discipline enseignée. Ainsi le professeur de maths fait surtout des cours magistraux, très théoriques. Il dispense des savoirs abstraits (analyse, géométrie), même s'il familiarise les élèves au raisonnement mathématique par ses démonstrations. À lui de dédramatiser sa discipline, de trouver une pédagogie adaptée (exercices...).
Pratiquer les sciences
En sciences physiques, le professeur a recours aux expériences et au travail en petits groupes. Des travaux pratiques qui permettent aux élèves de mieux appréhender la portée d'une loi ou d'une formule. Ainsi, il va leur apprendre à manier des appareils (voltmètre, ampéremêtre...), et des produits (acide chlorhydrique, soude...). Il va les amener à observer des situations réelles, à émettre des hypothèses, et à tirer des conclusions. En somme, leur enseigner la démarche expérimentale.

Formation pour accéder au métier

Difficile d'enseigner dans le secondaire sans franchir le cap du concours de recrutement.Il en existe plusieurs pour l'enseignement des maths et de la physique-chimie. En lycée général et technologique : • Agrégation de mathématiques; sciences physiques (options physique; physique et électricité appliquées; procédés physico-chimiques; chimie). • CAPES/CAFEP de mathématiques; physique-chimie; physique et électricité appliquées. • CAPESA de mathématiques; physique-chimie. • CAPLP de génie chimique; mathématiques-sciences physiques. La réforme des concours de l'enseignement modifie les conditions d'accès au concours (en cours ou après l'obtention du master 2 préparant au métier de l'enseignement) et les épreuves des concours. Après avoir obtenu le concours, les professeurs stagiaires exercent leurs fonctions à temps plein. La réussite au concours et la validation du master sont obligatoires pour être recruté définitivement.