agent de comptoir
agent de voyages,  conseiller voyages,  billetiste

Derrière son comptoir ou au bout du fil, il écoute, informe, conseille les candidats au voyage, et trouve avec eux la destination de leurs rêves. Commercial aimable et dynamique, l'agent de comptoir est aussi un technicien rompu aux terminaux informatiques de réservation. Toujours entre deux brochures publicitaires, il travaille beaucoup en saison mais voyage surtout... par procuration.

Cours d'Anglais à partir d'1€/jour 24h/24



Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour agent de comptoir :

Vie professionnelle

D'abord billettiste
À l'exception des petites agences où le travail est polyvalent, on débute comme billettiste avant de devenir agent de comptoir à part entière. Après quelques années, ce dernier peut devenir forfaitiste pour construire des voyages sur mesure. Ou encore chef de comptoir pour encadrer une équipe, puis, accéder au poste de responsable d'agence.
Diversifier son métier
Menacée par la billetterie automatique et les ventes via l'internet, la fonction de billettiste devant diminuer, la profession mise sur le développement du conseil personnalisé auprès de la clientèle pour faire progresser les ventes.
Une mobilité importante
La profession attire les jeunes, mais les voyages ne faisant pas partie de leurs activités, ils ne restent pas. D'où une mobilité assez importante sur le poste d'agent de comptoir. Le salaire, peu élevé par rapport au niveau de recrutement (bac + 2 minimum) accentue encore les départs précoces.
Salaire du débutant
1371 euros brut par mois.

Conditions de travail

Dans des lieux variés
L'agent de comptoir exerce le plus souvent dans une agence distributrice de voyages. Il peut travailler aussi dans une agence spécialisée où il accueille les touristes étrangers. Chez un producteur de voyages, où il traite les réservations commandées par ses collègues des agences de voyages... ou encore chez un transporteur (compagnie aérienne, autocariste...).
Des horaires parfois lourds
Plutôt réguliers hors saison, les horaires de travail sont souvent très lourds à partir du mois de mars. Selon le lieu d'exercice, l'activité peut se poursuivre le samedi, le dimanche et les jours fériés, parfois en horaires décalés. C'est notamment le cas pour les agents des centres d'appels accessibles 7 jours sur 7.
Peu de voyages
En relation constante avec des voyageurs, l'agent de comptoir a, quant à lui, peu d'occasions de courir le monde. Dans certains réseaux d'agences, il bénéficie de voyages organisés par sa société. Ces derniers sont destinés à perfectionner ses connaissances sur une destination donnée. Cette pratique tend cependant à se raréfier.

Compétences

Au service des clients
L'agent de comptoir connaît parfaitement la nature des voyages qu'il propose. Il assiste ses clients pour toutes les formalités à remplir : validité des cartes d'identité et des passeports, vaccins, visas, formalités de douane et de police... Il maîtrise les informations essentielles sur les destinations qu'il conseille : mode de nourriture ou climat. Il est à l'aise avec les logiciels de réservations aérienne, ferroviaire, hôtelière ou de location de voitures.
Résistant au stress
Travaillant directement avec la clientèle, l'agent de comptoir a une tenue impeccable et s'exprime parfaitement. Il est disponible, dynamique et souriant. Doué pour le relationnel, il maîtrise ses émotions et gère son stress face aux clients les plus exigeants. Dans un contexte concurrentiel, la qualité de l'accueil est essentielle pour attirer et fidéliser la clientèle.
Curieux et bilingue
L'agent de comptoir jongle facilement avec une multitude de données et de dossiers. Il parle couramment l'anglais et se documente sans cesse sur les destinations qu'il vend pour mieux conseiller ses clients. La curiosité fait partie de son métier.

Nature du travail

Vendre des billets
Un aller-retour Paris-Montpellier en train... l'activité essentielle de l'agent de comptoir porte sur la vente de billets, avec l'aide de logiciels spécialisés. Il reçoit la demande du client, effectue les réservations sur ordinateur et émet les titres de transport. Il jongle avec les tarifs, les horaires de train et d'avion, les fuseaux horaires...
Orienter le choix des clients
Armé de ses catalogues, il renseigne ses interlocuteurs (touristes, hommes d'affaires...) sur les prestations qu'il vend et leur fournit la documentation adaptée. Besoins, préférences, goût, budget... tous ces éléments lui importent pour orienter le choix des clients et proposer différentes formules. Il effectue les réservations auprès des voyagistes, vérifie la conformité des carnets de voyage et encaisse les versements.
Proposer des voyages
Enfin, l'agent de comptoir négocie, par exemple, des tarifs attractifs auprès d'une compagnie aérienne. Il contacte un correspondant local pour en savoir plus sur les visites accompagnées que celui-ci propose. Il réserve les hôtels, loue une voiture... Il s'appelle alors souvent vendeur-forfaitiste.

Formation pour accéder au métier

Les BTS et les licences pro sont des diplômes très appréciés des employeurs. Quelques écoles spécialisées en tourisme proposent des formations de conseiller en tourisme ou conseiller vendeur accessibles après le bac (Cap Vers, IEFT, EPT,...). Une fois embauchés, les jeunes peuvent bénéficier d'une formation interne dédiée au tourisme.
Niveau bac + 2
• BTS ventes et productions touristiques; management des unités commerciales;
Niveau bac + 3
• Licence pro spécialité commercialisation de produits touristiques ou de distribution touristique.