inspecteur (des douanes, des impôts, du Trésor public, du travail)
inspecteur des Finances publiques

L'inspecteur des impôts, du Trésor public, des douanes et du Travail est un cadre de la fonction publique. Expert en fiscalité, droit, comptabilité... il supervise le service des contrôleurs. En fonction du lieu où il exerce, il peut être amené à vérifier et gérer des dossiers, conseiller des entreprises ou des particuliers, se déplacer sur le terrain...

Cours d'Anglais à partir d'1€/jour 24h/24



Inspecteur des impots

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour inspecteur (des douanes, des impôts, du Trésor public, du travail) :

Vie professionnelle

Des postes convoités
Les inspecteurs des impôts, du Trésor public, des douanes et du travail sont des fonctionnaires recrutés sur concours. Ces postes sont très demandés mais... peu nombreux. Par exemple, en 2006 : 62 postes pour les douanes; 225 postes pour le Trésor public; 295 postes pour les impôts...
Une vraie évolution de carrière
D'une façon générale, les inspecteurs des impôts, du Trésor public, des douanes et du travail ont de réelles perspectives de carrière. Souvent, ils évoluent vers des postes d'encadrement supérieur, avec, en charge, des affaires ou des dossiers plus importants. Par exemple, l'inspecteur des impôts peut accéder au grade d'inspecteur divisionnaire, puis à celui d'inspecteur principal. L'inspecteur du travail, aux grades de directeur adjoint ou de directeur du travail. Le passage d'un ministère à l'autre est aussi facilité à ce niveau hiérarchique.
Salaire du débutant
1557 euros brut/mois.

Conditions de travail

Tous fonctionnaires
Les inspecteurs des impôts, du Trésor public, des douanes et du travail sont tous des fonctionnaires (catégorie A) employés par un ministère; les inspecteurs des douanes, des impôts (Direction générale des impôts-DGI) et du Trésor (Direction générale de la comptabilité publique-DGCP) dépendent du ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie; les inspecteurs du travail peuvent être employés par les ministères de l'Emploi, de l'Agriculture et des Transports : ils sont rattachés à une direction (régionale ou départementale) du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle.
Dans un bureau, sur le terrain
Les inspecteurs peuvent travailler sur plusieurs lieux de travail : centre des impôts (fonciers), service de conservation des hypothèques, brigade fiscale, trésorerie, ministère, section de contrôle du travail, bureau des douanes... Ou évoluer sur le terrain : chez les particuliers ou dans les entreprises, en zone frontalière, dans une aérogare, un port, une gare ferroviaire, un centre de fret....

Compétences

Des professionnels chevronnés
Globalement, tous les inspecteurs doivent avoir un goût prononcé pour les chiffres, le droit, être rigoureux et diplomates. Avec en plus, - pour l'inspecteur des impôts : des compétences en droit et fiscalité, le sens des investigations et des contacts humains, une grande expérience de la vie des entreprises; dans un service du cadastre, des connaissances scientifiques sont nécessaires pour actualiser les plans liés à la propriété foncière; - pour l'inspecteur du Trésor : des capacités d'analyse, des connaissances financières, comptables, juridiques et administratives; - pour l'inspecteur des douanes : le sens de l'organisation, de l'opiniâtreté, de la résistance au stress, des connaissances en droit fiscal ou en droit international des affaires...; - pour l'inspecteur du travail : aimer les relations sociales, avoir le sens du dialogue et de l'écoute, savoir faire preuve d'autorité, de sang-froid, être impartial et intègre, discret et habile négociateur en cas de conflits.

Nature du travail

Impôts : un expert fiscal
Contrôler la fiscalité des entreprises et des professions libérales ou la fiscalité immobilière, se spécialiser en droit ou en gestion administrative, concevoir des applications informatiques... l'inspecteur des impôts peut jouer plusieurs rôles.
Trésor : un expert financier
L'inspecteur du Trésor exécute le budget de l'État, encaisse l'impôt, paye les dépenses publiques, centralise la comptabilité, collecte l'épargne. Il conseille les élus locaux en matière de trésorerie ou d'analyse financière.
Douanes : des rôles variés
À l'administration générale, l'inspecteur des douanes instruit des dossiers et représente les douanes en justice. Au service des opérations commerciales, il vérifie la régularité des échanges réalisés. À la surveillance navale, aérienne... il est chargé d'enquêtes judiciaires.
Travail : appliquer le droit
L'inspecteur du travail contrôle l'application du droit du travail au sein des entreprises en matière de santé, sécurité, hygiène, conditions de travail, droits des salariés (congés payés, liberté d'expression dans l'entreprise...).

Formation pour accéder au métier

Les concours proposés pour devenir inspecteur (catégorie A de la fonction publique) sont ouverts aux titulaires d'un bac + 3 au minimum.Dans les faits, on constate que les candidats qui se présentent sont très souvent titulaires d'un diplôme supérieur (master en droit, maths, économie, diplôme d'institut d'études politiques...). En fonction des concours préparés, des titres supplémentaires peuvent être requis. C'est le cas, par exemple, pour la spécialité aéronautique du concours d'inspecteur des douanes. Le candidat doit, en plus, posséder une licence de pilote d'avion ou d'hélicoptère + 1 500 heures de vol. En spécialité traitement automatisé de l'information - programmeur système d'exploitation : un diplôme en informatique... Après réussite au concours, les candidats reçus deviennent stagiaires. Ils perçoivent leur premier traitement et entament une formation (entre deux mois et 18 mois suivant la fonction) pour acquérir les techniques du métier. La titularisation intervient à la fin de l'année de stage.