sociologue

Le sociologue tente de comprendre les mécanismes qui régissent les rapports des individus entre eux et plus largement ceux qui président à l'organisation de la société. Il procède à des enquêtes sur le terrain et traite les données recueillies de façon scientifique. Rigoureux et intuitif, il intervient comme consultant, chargé d'études ou assistant des ressources humaines en entreprise. Les débouchés de la recherche et de l'enseignement sont, quant à eux, très limités.

Perdu en anglais ? Prenez des cours adaptés à votre métier !

Offres d'emploi

Retrouvez les offres d'emploi pour sociologue :

Vie professionnelle

Insertion difficile...
Attention : les thèmes choisis lors des mémoires de master (sociologie des organisations, sociologie urbaine...) structurent l'insertion professionnelle ! Toutefois, le nombre de postes offerts est bien inférieur à celui des jeunes diplômés. Dans la recherche et l'enseignement, les débouchés sont peu nombreux. Côté études et enquêtes, il faut prospecter les collectivités territoriales, les entreprises, les ressources humaines ou la démographie et répondre à des appels pour traiter des questions sociales.
... mais double cursus apprécié
Les recruteurs apprécient les doubles formations en droit, économie ou gestion, complétées par une expérience significative.
Des statuts divers
Le statut du sociologue dépend de son secteur d'activité. Il peut exercer soit en tant que fonctionnaire dans l'enseignement, la recherche et l'administration publique. Soit en tant que salarié d'une entreprise ou d'un cabinet-conseil. Il peut aussi travailler comme vacataire ou contractuel, ou même en libéral. Le statut de vacataire et le travail à temps partiel sont courants pour les débutants.
Salaire du débutant
De 1500 à 2 050 euros brut par mois.

Conditions de travail

Surtout dans l'enseignement
Titulaire du CAPES de sciences économiques et sociales ou de l'agrégation de sciences sociales, il peut enseigner dans les établissements d'enseignement secondaire. À l'université, le sociologue est un enseignant-chercheur. Il peut aussi être chercheur dans des organismes de recherche tels que le Centre national de recherche scientifique (CNRS).
Privé et service public
Dans les services de ressources humaines ou de formation des entreprises, le sociologue intervient pour réaliser des diagnostics, des sondages auprès des salariés (enquêtes de satisfaction par exemple), des audits sociaux, analyser l'emploi et proposer des conseils en organisation, mettre en place des formations. Les collectivités territoriales, les ministères... sollicitent aussi l'expertise du sociologue pour mieux comprendre les transformations sociales en cours.
Instituts, agences, cabinets
Dans les instituts de sondage, les agences de marketing, les cabinets d'études privés... il identifie les nouvelles tendances, les attentes des consommateurs, les comportements des électeurs... Il peut aussi intervenir à la demande d'agences d'urbanisme, d'organismes de santé...

Compétences

Curieux, objectif et souple
L'intérêt qu'il porte à ses contemporains et à la société dans laquelle il évolue, constitue la première qualité du sociologue. Curieux, capable de respecter une démarche scientifique excluant toute subjectivité, il sait prendre du recul vis-à-vis des sujets étudiés et veille à rester neutre. Il doit aussi avoir une grande capacité à travailler seul, mais aussi en équipe pour confronter les points de vue quand un problème particulier se pose.
Intuitif et rigoureux
Confrontant ses connaissances à la pratique, le sociologue n'hésite pas à se remettre en question. Pour réaliser les entretiens et les questionnaires, il fait preuve d'intuition et du sens des contacts humains. Pour traiter les données qu'il recueille, il doit posséder des compétences en mathématiques, en statistiques et en informatique. Enfin, pour communiquer ses résultats, il exerce ses talents pédagogiques et rédactionnels. Une certaine mobilité est indispensable dans le métier.

Nature du travail

Comprendre la société
Le sociologue essaie de comprendre et d'expliquer les mécanismes qui régissent l'organisation et l'évolution de la société et, en premier lieu, les phénomènes et les comportements sociaux. Ses sujets d'étude : la famille, l'éducation, le travail, la politique, la violence urbaine...
Appliquer une méthode
Le métier de sociologue est un métier d'enquêteur sur le terrain. Si les sujets d'études diffèrent, les méthodes restent inchangées : définition du champ de l'étude et exploration des recherches déjà menées sur le sujet; élaboration d'enquêtes, de questionnaires, entretiens; récolte des informations et analyse des données; rédaction des résultats; communication des résultats.

Formation pour accéder au métier

Les études de sociologie sont des études universitaires longues. Première étape : la licence mention sociologie ou mathématiques, informatique et statistiques appliquées aux sciences humaines et sociales, suivie d'un master. La plupart des recruteurs privilégiant les doubles compétences, il est recommandé de ne pas se limiter au seul apprentissage de la sociologie. Ainsi, des universités proposent des parcours : sociologie-économétrie, sociologie-histoire, sociologie-économie... Pour devenir enseignant-chercheur ou chercheur, le titulaire d'un master recherche doit poursuivre en doctorat (bac + 8). À noter : les Écoles normales supérieures (ENS) d'Ulm, de Lyon et de Cachan préparent à l'agrégation de sciences économiques et sociales. L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) forme les étudiants à la recherche.
Niveau bac + 5 et plus
• Masters développement social urbain et action publique; analyse et gestion des politiques sociales; emploi, travail, entreprise; ingénierie de l'enquête en sciences sociales; sociologie des mutations sociales contemporaines... • Doctorat en sociologie.